Madame Carmen Labille, Maire de MERY-SUR-SEINE, a eu la gentillesse de nous accueillir avec de nombreux élus dans la salle des fêtes de Méry, en présence de Claude HOMEHR et Philippe PICHERY -Président du Conseil départemental-, Conseillers départementaux du Canton de CRENEY. Philippe ADNOT a rappelé les raisons de son passage de témoin et Philippe PICHERY a méthodiquement expliqué pourquoi il soutenait personnellement notre candidature au nom de l’efficacité de l’action pour le territoire. J’ai présenté mon équipe “terrain” Jean-Marie SIMON, résident à Bérulle, VP exécutif du Groupe Atos, si précieux sur toutes les questions liées aux réseaux de communication et au numérique et Marie-Noëlle RIGOLLOT, élue locale fortement expérimentée (Maire de Baroville et Conseillère départementale), qui en cas de victoire, viendrait rencontrer les maires, remonterait les problématiques au Sénat et accompagnerait, le cas, échéant, les projets en lien naturel avec le Conseil Départemental. Les questions des élus sur les transports scolaires devenus régionaux, la complexité administrative qui dissuade de monter des dossiers, la lenteur d’arrivée des financement… ont été autant de sujets de discussion qui, une fois encore, démontrent la nécessité du principe de subsidiarité et l’impérieuse simplification à opérer.

Seule candidate à ne pas relever de la Métropole, je me présente pour intensifier l’action au service du territoire et aussi pour réintégrer le bon sens, autant que possible, dans le logiciel de la France, notre pays, dont les ressources sot réelles.

Un pot convivial s’en est suivi avec des spécialités locales -comme nous nous efforçons, grâce à Thibault, chaque fois de le faire-.