C’est sous le soleil que nous avons été accueillis hier pour notre réunion électorale en la salle de réunion de la Mairie de Bar-sur-Seine par M. le Maire Dominique BARONI, en présence des Conseillers départementaux Bernard de LA HAMAYDE et Arlette MASSIN. Après l’exposé par Philippe ADNOT des raisons pour lesquelles il a préféré ne pas se représenter au Sénat et être mon Remplaçant, j’ai fait part de mes motivations pour cette candidature, présenté mon équipe et ouvert la séance des questions avec les élus.

Une nouvelle fois, de nombreuses interrogations ont été exprimées par les élus : l’absence totale de concertation avec les élus municipaux avant le logement de 25 nouveaux migrants au centre-ville de Bar-sur-Seine et l’incapacité de planification de l’inclusion des enfants à scolariser faute de communication d’informations pertinentes (âge, niveau des futurs élèves…) aux élus, les conséquences de la suppression des MSAP sur le possible maintien de certains bureaux de Poste, les conséquences de la crise sanitaire sur la situation de l’emploi dans le vignoble…

A été également rapportée la crainte de ne voir en ma personne qu’une “femme de dossiers” éloignée du terrain, à laquelle j’ai répondu par un certain nombre d’éléments factuels attestant de mon investissement aux côtés du Sénateur sortant, mais aussi du Conseil départemental, en faveur de l’implantation d’entreprises et la création d’emplois, du développement de l’UTT et de sa Fondation par un travail de veille en profondeur, d’identification et de captation d’entreprises mécènes etc. L’occasion pour moi de rappeler, également, que le Sénateur est un élu de la Nation et non un “super” élu local, et que si confiance nous était accordée, je serais toujours à l’écoute des préoccupations des élus qui seront sondés régulièrement.

Sur les incohérences des mécaniques d’organisation territoriale qui conduisent à limiter la libertés des Communes, nous avons renvoyé aux Propositions de loi cosignées par le Sénateur sortant issues des travaux du Groupe de travail Décentralisation que vous pouvez consulter sur https://www.senat.fr/rap/r96-239/r96-2392.html, les propositions de loi pouvant être consultées en bas de page. Ces propositions de loi, espérons-le, devraient servir à améliorer le Projet de loi 3D dans le sens d’une plus grande proximité, d’une simplification et d’une plus grande autonomie des collectivités territoriales.